Actualités

La banque, bonne élève en matière de prévention des risques

Nouvelle baisse en 2014 du nombre d’agressions à mains armées dans les agences bancaires (hors groupe La Poste).

Les chiffres de 2014 sont « les meilleurs jamais obtenus en ce domaine depuis plus de 50 ans » selon la Fédération Bancaire Française (FBF), qui explique cette diminution importante grâce aux mesures préventives prises par les banques, qui deviennent de plus en plus attentives à la sûreté de leurs locaux et aussi par l’investissement et les résultats positifs des services de police et de gendarmerie.

Cependant, les banques constatent la croissance de nouvelles problématiques : les incivilités et les attaques d’automates. Les premières deviennent de plus en plus récurrentes envers le personnel bancaire, que ce soient des agressions verbales ou encore physiques envers les guichetiers, les conseillers ou encore les directeurs. Le climat socio-économique serait une des causes de ce phénomène. Concernant les attaques d’automates, on distingue deux catégories : la fraude via le client, skimming, qui est le piratage des cartes bancaires depuis les Distributeurs de billets (DAB) et les attaques physiques de DAB, de type attaques béliers et attaques à l’explosif. Ces attaques sont très rares en France aujourd’hui. C’est en Suisse que le phénomène prend de l’ampleur avec notamment deux attaques spectaculaires les 19 et 20 avril 2015. La première est une explosion d’un DAB provoquant la destruction de toute l’agence à Veyrier par trois braqueurs. Selon les médias suisses, « l’agence a été littéralement soufflée à cause de l’explosion du DAB ». La seconde est une attaque à la meuleuse du coffre-fort d’un DAB à Neuchâtel aux Verrières où les malfrats sont partis pour la France avec des milliers de francs suisse.

Retrouvez toutes les actualités du secteur bancaire en France avec la FBF : http://www.fbf.fr/

http://www.20min.ch/ro/news/
http://www.20min.ch/

Nathalie ForcadeLa banque, bonne élève en matière de prévention des risques